3 minutes pour maîtriser l’administratif et la comptabilité d’une micro-entreprise

    Parlons d’argent ! C’est après tout aussi pour ça que tu as choisi de te lancer en freelance. L’un des principaux freins à se lancer est souvent la peur de ne pas savoir gérer la comptabilité. On va répondre ici aux questions principales que tu peux te poser à ce sujet lorsque tu débutes.

    Qu’est ce qu’un devis ?

    Le devis est un document par lequel un prestataire (par exemple, un Freelance) propose un prix pour ses services ou ses produits. En France, un devis signé par 2 parties constitue un contrat.

    Une fois signé, les tarifs et les prestations qui en découlent ne peuvent plus être modifiés. Il est toutefois possible de mettre un délais de validité au devis, au delà duquel tu pourras changer tes tarifs si le client potentiel n’a pas signé d’accord avec toi.

    La création d’un devis est généralement déterminante dans l’acquisition d’une nouvelle mission. Ce document unique permet au client de connaître le prix de la prestation, mais aussi de savoir si le freelance a bien compris ses attentes. C’est pourquoi il faut soigner cette proposition ; elle formalise la réponse à un appel d’offre

    Ce qu’il y a dans un bon devis

    Pour mettre toutes les chances de ton côté, voici ce qu’il faut mettre dans ton devis :

    • Le nom et la raison sociale des deux parties
    • La date et la date de validité de la proposition
    • Le détail de la prestation : c’est ici qu’il faut faire comprendre au client que tu as compris ce qu’il attend de toi. Il faut donc détailler chaque élément de la prestation. Pour les activités de service et de conseil, le client paye généralement pour obtenir de l’information stratégique. Il faut lui faire sentir que cet investissement immatériel répondra réellement à ses besoins.
    • Les prix : afficher un prix total mais aussi un prix pour chaque éléments de la prestation
    • Les conditions de collaboration : il est important de clarifier sur ce document contractuel tout ce qui délimite la collaboration avec le client, surtout dans une prestation de service. Il faut ainsi intégrer une partie détaillant la taille et la forme du rendu, les dates de début et de fin de missions (ou les deadlines principales), les moyens de communication entre le freelance et le client, et enfin ajouter les éléments relatifs à la confidentialité, si besoin.

    Qu’est ce qu’une facture ?

    Une facture est un document qui atteste de l’achat ou de la vente de biens ou de services. Le document doit ainsi comporter le mot “facture” et établir clairement un lien entre un créancier et un débiteur.
    La facture est généralement la transcription exacte d’un devis établi préalablement. Elle assure la traçabilité de la transaction et est essentielle à la justification du chiffre d’affaire déclaré par l’auto-entrepreneur.

    Ce qu’il y a dans une bonne facture

    Une facture bien formalisée est essentielle pour assurer la rémunération, particulièrement lorsqu’on travaille en freelance. Dans le cadre de mission en indépendant, on est généralement amené à produire un nombre de devis et factures très important. Avoir des factures bien formalisées facilitent le traitement de celles-ci et cela permet de ne pas subir de délais de paiement supplémentaires (certaines boîtes mettant d’office 60 jours à régler leurs factures).

    Une bonne facture contient :

    • Nom et raison sociale des deux parties

    • L’identifiant TVA du prestataire : les micro-entrepreneurs sont exempts de TVA. Cette obligation concerne notamment ceux ayant opté pour le statut SASU ou EIRL. Il faut également ajouter la mention “TVA non applicable — article 293 B du CGI” en dessous du montant pour tous les micro-entrepreneurs.

    • SIREN/SIRET

    • Nom de l’interlocuteur : mettre le nom de votre donneur d’ordre dans une entreprise permet d’identifier avec qui on a traité durant la mission.

    • Un numéro de facture suivant un ordre chronologique propre à celui qui produit la facture.

    • Date de facturation et date de paiement : certaines grandes entreprises paient à 60 jours et plus. Il est parfois possible de raccourcir les délais en inscrivant une date de règlement sur la facture. L’astuce est de convenir à l’avance de ces délais avec le client, voire, d’inscrire des conditions à ce sujet dans son devis.

    Tenir son livre des recettes

    Lorsque tu es micro-entrepreneur, tu dois tenir un livre des recettes classées chronologiquement, mentionnant l’origine et le montant des recettes, le mode de règlements, et la référence des pièces justificatives (numéro de facture etc…).

    Si ton activité implique de la vente de marchandises, fournitures et denrées consommables, il faut également tenir un registre des achats. Celui-ci doit contenir un récapitulatif annuel des achats engagés pour cette activité.

    Cette comptabilité allégée peut être faite sur un livre comptable papier ou sur des modèles officiels.

    En utilisant Freebe, cette comptabilité est générée automatiquement. Tu n’auras plus à t’en soucier.

    Comment établir ses tarifs ?

    Il n’y a pas de réponse claire à cette question tant posée. On peut néanmoins dire précisément ce qui doit entrer en ligne de compte lorsqu’on doit établir son prix.

    Il faut déjà choisir les modalités de tarification :

    • Tarif à l’heure : lorsqu’il s’agit d’une mission où le nombre d’heure est quantifiable, voire traçable, il faut se connaître et savoir ce qu’on est capable d’accomplir dans une certaine tranche horaire.

    • Tarif au forfait : cette tarification correspond aux projets qui sont récurrents et peuvent faire l’objet d’une facturation régulière à prix fixe.

    • Tarif enveloppe : sur la base d’un tarif horaire, votre client achète un certain nombre d’heures, que vous comptez ensemble au fur et à mesure de votre collaboration. Votre client rachète une enveloppe lorsque sa réserve d’heures est terminée. Ce type de tarif correspond aux projets longs avec des périodes de rush et des périodes de suivie moins intenses.

    Si avez ces éléments vous ne vous sentez toujours pas en mesure de prendre en main votre comptabilité , demandez à Freebe, il s’en chargera pour vous !


    Thomas Douglas

    Thomas Douglas

    Consultant Freelance - communication digitale // stratégie https://www.linkedin.com/in/thomasdouglassaintval

    3 minutes pour maîtriser l’administratif et la comptabilité d’une micro-entreprise