Tout ce que vous devez savoir sur le statut micro-entrepreneur

    Presque tout le monde peut être micro-entrepreneur

    Pour accéder au statut d'auto-entrepreneur, il suffit de s’inscrire sur le portail de l’auto-entrepreneur ou passer par un service tel que Legal Start.

    Une simple copie de votre pièce d’identité et les informations d’indentités élémentaires vous permettront d’ouvrir votre statut. L’inscription est assez rapide (généralement moins d’une semaine) et tu es en mesure de commencer à travailler dès réception de ton numéro de SIRET qui te servira à produire des factures.

    Tu payes des impôts uniquement en fonction de ton chiffre d’affaire

    En tant qu’auto-entrepreneur, tu ne paieras des impôts que sur ton chiffre d’affaire. Celui-ci doit être déclaré sur le site dédié , tous les mois ou tous les trimestres (selon ton choix).

    Le micro-entrepreneur est imposé à hauteur 22,9% sur son chiffre d’affaire. Néanmoins, les moins de 25 ans peuvent faire une demande d’ACCRE et bénéficier d’une réduction de ce taux (5,8% la première année, 11,5% la deuxième et 17,2% la troisième année).
    Tu peux suspendre ou arrêter ton activité quand tu le souhaites.

    Le statut micro-entrepreneur peut être suspendu à tous moments. Il suffit de déclarer un chiffre d’affaire de 0€ tous les mois ou tous les trimestres (selon ce que tu auras choisi). Il est important de penser à déclarer même lorsque ton chiffre d’affaire est nul, sinon, tu paieras une pénalité de retard de 47 euros.

    Pour faire une cessation d’activité et mettre fin à ton statut micro-entrepreneur, il suffit de remplir le formulaire en ligne sur le portail de l’auto-entrepreneur.

    Tu peux cumuler ton statut d'auto-entrepreneur et un autre type de statut

    Ce statut peut être combiné à tous les autres (salarié, chômeur, stagiaire, étudiant…). La majorité des freelances ont un emploi avec un salaire fixe et complètent leur revenu en faisant des missions en statut auto-entrepreneur.
    Il n’est par ailleurs pas nécessaire d’avoir la nationalité française pour bénéficier de ce statut (dans la limite du volume horaire de travail autorisé par ton visa).

    Le statut auto-entrepreneur a une limite

    Et cette limite, c'est ton chiffre d’affaire qui a un plafond différent selon ton type de prestation :

    vente de biens : 82 800 € pour une activité de vente de marchandises, d’objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place, ou pour des prestations d’hébergement,

    vente de services : 33 200 € pour les prestations de services relevant de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC).

    Toutes ces informations peuvent donner l’impression qu’il s’agit d’une galère administrative. C’est pour ça que Freebe a décidé de te faciliter la vie !


    Inscription en 2 minutes ici
    .

    Thomas Douglas

    Thomas Douglas

    Consultant Freelance - communication digitale // stratégie https://www.linkedin.com/in/thomasdouglassaintval

    Tout ce que vous devez savoir sur le statut micro-entrepreneur