[Interview Freelance] Maxime Bénard, développeur web polyvalent

    Diversification, sprints et Ambassadeur Freebe : c'est Maxime, développeur web de 22 ans basé à Lyon qui a répondu à nos questions cette semaine. Entre conseils aux freelances et retours d'expériences, découvrez cette nouvelle interview d'un utilisateur Freebe !

    Salut Maxime ! Présente-nous ton job en quelques mots.
    Mon parcours est assez atypique, je touche un petit peu à tout. Mais pour résumer, je dirais que je suis principalement développeur web avec des connaissances supplémentaires en SEO, en communication et en marketing.

    Quand et pourquoi es-tu devenu freelance ?
    Cela fait bientôt deux ans que je suis freelance (depuis mars 2017 très exactement). Mais à côté de ça je suis encore en Master Web Business que je fais en alternance. Je cumul donc trois jobs différents, ce qui est assez prenant mais en même temps très enrichissant car j'occupe dans chacun d’entre eux un rôle différent et très enrichissant. Je suis devenu freelance au départ pour me permettre de réaliser des sites pour des amis, de la famille, puis je me suis pris au jeu et j'ai découvert qu'il était assez simple de s'élargir et proposer mes services à d'autres personnes. Cela m'a très vite beaucoup plu et désormais je ne me vois pas devenir un salarié à part entière.

    Qu'est-ce qui fait ta spécialité ?
    Je pense que ma spécialité réside dans la diversité de mes connaissances. En effet, comme je le disais tout à l'heure, grâce à mon Master j’ai acquis de nombreuses connaissances, et ce dans divers domaines, ce qui me permet aujourd'hui d'être très autonome et de proposer une large gamme de services à mes clients. Sans connaître tout sur le bout des doigts car c'est impossible, je suis capable de conseiller un client dans nombreux domaines et également de l'orienter vers des personnes pouvant réaliser au mieux les prestations requises.

    Sur quels types de projets aimes-tu travailler ?
    J'aime travailler sur des projets qui nécessitent d'utiliser de multiples connaissances. Principalement des projets web, où je pourrais apporter des conseils en marketing, en SEO … Je préfère également avoir des délais très serrés. Dans la mesure de ce qui est réalisable, bien évidemment, mais je trouve ça challengeant et très motivant.

    Quels sont tes outils favoris ?
    Là ça va être compliqué, je change régulièrement d'outils car je n'ai pas encore trouvé les outils parfaits. Sinon, mes indispensables sont la suite Adobe, Trello et Spark pour les mails. Après, à côté de ça, je change d'éditeur assez régulièrement ; j’alterne généralement entre Brackets, Visual Studio Code, ou autres ... Pour gérer mes réseaux sociaux j'utilise également Buffer. Ce sont pour moi des outils à la fois simple d'utilisation mais aussi très complet. Le plus important pour moi reste l’ergonomie et le design. Si un outil n'est pas beau graphiquement, j'ai beaucoup de mal à l'utiliser.

    Que conseillerais-tu à quelqu'un qui veut devenir freelance ?
    Mon conseil le plus simple serait : "fonce" ! J'ai écrit un article sur mon blog à ce sujet il y a quelques temps, et ma conclusion s’est avérée être sans appel : c’est certes beaucoup de travail, mais ça apporte de tellement belles opportunités et on apprend bien mieux par soi-même. Je le conseillerais notamment pour les étudiants évoluant dans le domaine du web, car c'est, selon moi, le domaine où il est le plus simple de devenir freelance. Mais j'ajouterai qu'il est cependant indispensable d'être organisé, car si ce n'est pas le cas, ça peut vite devenir compliqué de s'y retrouver et ça peut rapidement impacter la qualité de votre travail.

    Pourquoi utilises-tu Freebe ?
    Pour moi, Freebe permet de gagner énormément de temps dans la partie administrative qui va de paire avec le fait d'être freelance. Je crée mes factures et mes devis très simplement, je peux suivre mon compte bancaire, relancer mes clients … Ce que j'apprécie surtout, c'est que lorsque l'on débute on ne sait pas trop comment rédiger un devis ou une facture, mais avec Freebe c'est très simple et on est sûr d'être dans les clous. Ce que j'aime également c'est la réactivité de l'équipe Freebe. Il m'est arrivé de trouver des bugs, de les signaler, et en moins de 24 heures ils étaient corrigés. Cela montre qu'ils ont envie d'avancer et qu'ils prennent réellement en compte l'avis des utilisateurs. C'est la même chose pour l'ajout de nouvelles fonctionnalités, ils demandent aux utilisateurs ce dont ils ont besoin avant tout, et pour moi c'est une qualité fondamentale.

    Tu es Ambassadeur Freebe, quel est ton rôle ?
    Mon rôle en tant qu'Ambassadeur Freebe est de parler de mon expérience. Je ne suis pas là pour vendre un produit, mais plutôt pour expliquer en quoi il me sert et pourquoi il me convient autant. Étant satisfait du produit, cela se fait naturellement et j'en parle donc à toutes les personnes autour de moi qui pourraient être intéressées.

    Une idée de fonctionnalité future pour Freebe ?
    Ça n'est pas une fonctionnalité en tant que telle, mais j'aimerai que l'on puisse connecter des API tel que MailChimp afin de pouvoir automatiser des relances par mails, par exemple. Ça ne serait pas la killer-feature, mais pour ma part ça me serait très utile pour gagner encore plus de temps.

    Un Free à recommander ?
    Un collègue développeur avec lequel je travaille très régulièrement : Alexis Petit.

    Enfin, comment te contacter si l'on souhaite travailler avec toi ?
    On peut me contacter par mail, sur mon site internet, mais aussi sur Malt et LinkedIn.

    Tristan Machin

    [Interview Freelance] Maxime Bénard, développeur web polyvalent