5 astuces pour être visible sur Google

    Il existe deux façons d'apparaître sur Google : en payant de la publicité afin d’afficher son site dans l’encart sponsorisé, ou bien gratuitement en travaillant son référencement naturel.

    Dans cet article je te parlerai exclusivement de référencement naturel, car ça ne nécessite aucun budget particulier et il convient parfaitement à un freelance, à une jeune entreprise ou à une société qui n’a pas forcément les moyens d’investir dans de la publicité. Le retour sur investissement est nettement plus intéressant car c’est une pratique pérenne contrairement au référencement payant.

    C’est quoi le référencement naturel ?

    Aussi appelé SEO (Search Engine Optimization), le référencement naturel est un ensemble de pratiques qui va permettre de positionner un site dans les meilleurs résultats de recherche sur des mots clés liés à son domaine d'activité.

    En quoi le référencement naturel est important ?

    Comme tu le sais, Google est une vaste jungle numérique et de plus en plus de sites y sont indexés. Ce qui fait donc de plus en plus de concurrents potentiels pour ton activité. Sauf que toi, tu es nouveau et Google n’a aucune raison de te faire confiance. Même si ton service est irréprochable, il faut le convaincre pour être visible.

    C’est là que le référencement naturel (SEO) entre en jeu. Faire la différence et sortir du lot afin que ton site puisse être apprécié par Google et qu’il accepte de te mettre en avant sur les mots et expressions clés en rapport avec ton activité.

    Le SEO est une des pratiques les plus solides en terme de retour sur investissement. Aujourd’hui, tout passe par internet et il est difficilement envisageable de passer à côté de cette méthode.

    Mais du coup, comment ça marche le SEO ?

    Avant de parler astuces et optimisation, il faut comprendre les bases du référencement naturel.

    Il existe 3 piliers majeurs : la technique, la sémantique et la notoriété. Ce sont 3 éléments clés pour une stratégie SEO viable et pérenne.

    • La technique :

    Majoritairement liée à tout ce qui est architecture et structuration du site, comme la vitesse de chargement des pages, la qualité du code, l’ergonomie mobile, l'hébergement...

    • La sémantique :

    Avant tout lié au contenu, la taille et la richesse des textes, le choix des mots clés, l’optimisation des balises descriptions, titres … En gros tout ce qui permet à Google de comprendre de quoi parle ton site.

    • La notoriété :

    Souvent oublié et pourtant indispensable, c’est tout ce qui se rapporte à ta popularité, comme le nombre et la qualité des liens entrant vers ton site (aussi appelé Backlink). C’est la notoriété qui va te permettre de gagner en légitimité vis-à-vis de Google et te faire grimper en positionnement sur des mots clés concurrentiels.

    Pour résumer, ces 3 piliers sont indissociables à la mise en oeuvre de ta stratégie SEO, pour des résultats sur le long terme.

    1) Améliore ton référencement local.

    Parfois, il ne faut pas chercher bien loin pour être visible sur Google, le référencement local est une pratique très puissante du référencement naturel qui va te permettre de te positionner facilement sur des requêtes concurrentielles.

    Ce levier d’optimisation fonctionne sur un principe de géolocalisation. En tapant une recherche, Google connaît ta position et mettra en avant les résultats de proximité qui se trouvent proches de toi.

    Il existe différentes façons de te positionner localement, Google My Business en est une. Il te suffit de créer un compte, en y indiquant un maximum d’informations sur ta société et le tour est joué !

    Si ta stratégie principale est locale, Google My Business n’est pas le seul levier d’optimisation à appliquer. Il faut également travailler le contenu de ton site afin d’y introduire des informations concernant ta localisation comme ton adresse, ton numéro de téléphone. Mais aussi des mots clés localisés comme sur cette base “expression + ville” (exemple: “Développeur backend Nîmes”).

    2) Utilise des mots clés de longue traîne.

    Contrairement aux mots clés “génériques”, les mots clés de longue traîne sont nettement moins concurrencés, ce qui te permettra de te positionner plus facilement.

    Pour rappel, un mot clé générique se compose en moyenne d’un ou deux mots (exemple : “Développeur Web”). Une expression longue traîne quand à elle, se compose de quatre mots voir plus (exemple: “Développeur freelance frontend Paris”).

    En se positionnant sur ce genre d’expressions, il te sera plus facile d’atteindre les premiers résultats, surtout lorsque ton activité possède une forte concurrence.

    Mais l’avantage de cette astuce n’est pas seulement la facilité de positionnement, mais aussi la qualité du trafic généré. Les mots clés de longue traîne, génère ce qu’on appelle du trafic qualifié. Cela veut dire que les visiteurs qui tapent ce type de mots clés, sont davantage susceptibles de se convertir en futurs clients. Contrairement à ceux qui tapent des mots clés génériques qui eux, sont généralement encore dans une phase de réflexion sur leurs intentions.

    3) Rédige du contenu de qualité.

    Comme évoqué plus haut, le contenu est indispensable. Si tu souhaites te positionner tu dois écrire, beaucoup écrire... Parle de ton activité de freelance par exemple, de tes produits, de tes prestations, bref de ton métier de long en large. Je te conseille de créer un blog sur ton site afin d’enrichir ton contenu. Donne un maximum d’informations, de conseils et d’astuces en rapport avec ton activité et réponds aux besoins de tes futurs clients.

    Tu n’as pas d’idées de contenu ? C’est très simple, trouve des idées d’articles sur des blogs, des forums, ou note les questions posées par tes clients. On te donne plein de blogs à suivre dans cet article.

    Mais attention, sois original, ne copie jamais un article. Tu peux t’inspirer d’une thématique évoquée dans un blog, mais jamais du contenu. Sinon tu risques de t’attirer les foudres de Google et faire ce qu’on appelle du “Duplicate Content”, ce qui est très mal vu !

    Apporte une expertise différente, une véritable plus-value. En tant qu’indépendant tu as forcément quelque chose qui te différencie des autres. Mets-le en avant dans ta stratégie éditoriale.

    4 ) Fais parler de toi et de ton site.

    Un autre levier d’optimisation qui marche particulièrement bien c’est de faire parler de soi. Si tu as l’occasion, réponds à des interviews, apporte ton expertise sur des sites à forte popularité, inscris-toi dans des annuaires web de qualité en rapport avec ton activité. Bref, cherche à propager ton site un peu partout sur Internet, cela permet de gagner du trafic, mais aussi de rassurer Google sur la qualité et la viabilité de ton site.

    Remarque : ne tombe pas dans le piège du spam, ne t'inscris pas n’importe où et sois stratégique dans ta recherche de liens. Tu dois privilégier les sites de qualité en rapport avec ton activité. Il existe des offres qui te permettent d’acheter des liens mais entre toi et moi, si tu n’es pas à l’aise avec le SEO, je te déconseille de passer par là car cela peut vraiment te pénaliser.

    5) Pense à tes clients avant Google.

    Oui, cela parait évident mais parfois à vouloir trop optimiser son site, on en oublie le principal concerné : ton client. C’est pourtant lui qui achètera ton service, et ça Google le met énormément en avant. L'expérience utilisateur est un facteur clé sur la réussite de ton référencement naturel. Si ton site plaît aux visiteurs, il plaira à Google, crois-moi.

    Mais du coup, comment savoir si ton site répond aux attentes des utilisateurs ? Tout simplement grâce aux statistiques et en leur posant directement la question.

    Tu peux envoyer des questionnaires de satisfaction et analyser le comportement des utilisateurs via Google Analytics. D'ailleurs, on t'explique ici comment configurer Google Analytics sur ton portfolio.

    Même si Google Analytics reste assez intuitif, il faut tout de même quelques bases pour comprendre les données indiquées. Mais c’est un excellent moyen de savoir si oui ou non ton site plaît aux visiteurs. Si tu remarques un taux de rebond élevé (Pourcentage d’utilisateurs qui ont visité une seule page du site puis quitté le site sans en consulter d’autres) , il y a de fortes chances que ton contenu ne plaise pas. Idem si tu remarques que tes utilisateurs restent seulement quelques secondes sur ton site, c'est peut être mauvais signe.

    Remarque: Ces informations sont à corréler en fonction de ton domaine d’activité. Si tu as un blog par exemple, avoir un fort taux de rebond n’est pas forcément mauvais signe, tout dépend de tes objectifs.

    Pour conclure sur le SEO.

    Comme tu as pu le constater, il existe une multitude de façon d'être visible sur Google. A toi d’établir ta stratégie de positionnement et de travailler ton référencement naturel.

    Mais n’oublie pas, le SEO se travaille sur la durée, plusieurs semaines voire plusieurs mois. Il faut être patient et stratégique.

    Mon rôle en tant que Consultant SEO est de justement identifier les leviers d’optimisation applicables sur un site Internet, afin de préparer un plan d’action viable en accompagnant les indépendants et les entreprises à développer leurs visibilités.

    Ces 5 astuces restent une fraction des leviers d’optimisation possibles sur un site, mais elles font parties des plus importantes et sont facilement applicables.

    Donc n’oublie pas, fais-toi plaisir, pense à ton client et tu verras, tout ira pour le mieux. ;)

    Rémy Penet

    Rémy Penet

    J'accompagne les entreprises et indépendants à développer leurs visibilités sur internet grâce au référencement naturel.

    5 astuces pour être visible sur Google