Les questions à te poser avant de lancer ton podcast

    Les questions à te poser avant de lancer ton podcast

    Que ce soit pour développer ton entreprise ou pour parce que tu te cherches un nouveau hobby, tu t’intéresses de très près aux podcasts.

    Avant de partir en interview avec ton micro tout neuf, je te recommande de te poser une série de questions qui t’aideront à bien définir ton projet.

    Cet exercice peut te sembler un peu fastidieux au premier abord mais, si tu es rigoureux/se, il te fera gagner beaucoup de temps !

    Allez, on se retrousse les manches, c’est parti !

    1/ Quels sont tes objectifs ?

    Tu souhaites lancer ton podcast pour :

    • développer ta notoriété, voire devenir un/une influenceur/euse ;
    • trouver de nouveaux clients ;
    • acquérir de nouvelles compétences ;
    • rencontrer des gens ;
    • vaincre ta timidité ;

    Tu as sans doute plein de bonnes raisons ; prends le temps de les noter et de les prioriser.

    Dans les moments de découragement ou de doute (oui, oui, il y en aura), cette liste te sera d’un grand réconfort. Pourquoi ? Car tu constateras très probablement que tu as atteint tes objectifs principaux !

    Petite mise en garde tout de même : si la notoriété est ta priorité absolue, sache que constituer une audience autour d’un podcast prend beaucoup de temps. Malgré tous tes efforts, tes premiers épisodes n’engendreront sans doute pas des milliers d’écoutes.

    En ce qui me concerne, j’ai survécu à cette phase de démarrage très ingrate, car j’avais beaucoup d’autres motivations (acquérir de nouvelles compétences entre autres).


    2/ À qui t’adresses-tu ?

    Si tu projettes de rendre public ton podcast, c’est pour qu’on l’écoute (et qu’on t’écoute !). Plus il y aura de monde à cliquer sur Play, plus tu seras content/e.

    Cela suppose donc de savoir précisément à qui tu parles.

    Imaginons que tu souhaites toucher tes prospects avec ton podcast. Sais-tu quels sont leurs centres d’intérêt ? Leurs principales préoccupations ? Sais-tu s’ils/elles ont déjà l’habitude d’écouter des podcasts ? Ou s’ils privilégient d’autres types de contenu ? Sais-tu quels sont les podcasts qu’elles/ils écoutent ? Et pourquoi ?

    Pour répondre à toutes ces questions, pas le choix : il faut que tu les poses à ton auditeur idéal (tu as forcément quelqu’un en tête !).

    Cette petite enquête te permettra :

    • de t’assurer que ce que tu crois connaître de tes cibles est juste (ou de t’éviter de grosses déconvenues) ;
    • de collecter des idées de sujets pour tes futurs épisodes ;
    • de présenter ton projet aux premiers concernés !

    Tu l’auras deviné, pour avoir une bonne connaissance de ton audience cible, mieux vaut sonder plusieurs personnes.

    Et si tu cibles différents profils, recommence l’exercice pour chaque catégorie d’auditrices/auditeurs.

    3/ Combien de temps peux-tu consacrer à ton podcast par semaine ?

    1h, 2h, ½ journée… ?

    Sois réaliste !

    Une fois que tu auras évalué ton « budget temps », tu pourras adapter en conséquence ton projet de podcast.


    À noter : la production d’un épisode de podcast comporte de nombreuses étapes toutes essentielles et toutes très chronophages :

    • la conception (cela consiste à définir ce que tu vas raconter et comment tu vas t’y prendre) ;
    • l’organisation et la préparation des interviews (si tu souhaites donner la parole à d’autres) ;
    • l’écriture (il te faudra sans doute, au moins, une introduction et une conclusion) ;
    • le montage (récupérer ce qui t’intéresse dans cette matière que tu as collectée) ;
    • le mixage (faire en sorte que le tout soit audible !) ;
    • la publication ;
    • la promotion.

    Pour te donner un ordre d’idée, je consacre entre un jour et un jour et demi par épisode pour La Cohorte (et je publie un épisode toutes les deux semaines).

    4/ As-tu un peu de sous à investir dans ton podcast ?

    Pas de panique, tu peux tout à fait démarrer sans rien débourser. Toutefois, tu t’apercevras vite que les solutions qui te permettront d’obtenir la qualité à laquelle tu aspires sont payantes. On ne parle pas de budgets hollywoodiens, mais c’est tout de même un paramètre à prendre en considération.

    Voici les principaux postes de dépenses qui me viennent en tête :

    • l’équipement : un enregistreur basique coûte 100 euros ; un micro coûte de 10 à… 500 euros…
    • l’hébergement : compte au moins 10 euros par mois pour une solution d’hébergement dédiée aux podcasts
    • la formation
    • la création d’une identité visuelle (plus professionnelle qu’un logo home made fabriqué sur PowerPoint !).

    Mon conseil : détermine en amont ton budget mensuel/annuel pour ne pas te laisser entraîner dans une folie dépensière.

    5/ Quel est ton degré de familiarisation avec l’audio ?

    As-tu déjà enregistré une interview ? As-tu déjà utilisé un logiciel de montage ?

    Si tu pars de zéro, il faut que tu prévoies du temps pour t’approprier ce support et apprendre les bases. Là encore, pas de panique, c’est relativement simple et il y a plein de ressources en ligne pour t’aider.

    Ainsi, je ne peux que te recommander d’écouter Les Coulisses du Podcast, un podcast sur ... la création de podcasts !

    Tu trouveras des articles qui t’aideront sur le blog d’Eeko Podcast.

    Il existe aussi de nombreux groupes d’entraide pour les podcasteurs, où tu pourras poser toutes tes questions.

    Un exemple : Entraide pour la création de podcasts - Podcastéo

    Et un autre : Les podcasteuses

    6/Quelles autres compétences peux-tu mobiliser pour que ton projet réussisse ?

    Quand on se lance dans le podcast, on a tendance à se focaliser sur les aspects techniques : la prise de son, l’enregistrement, l’hébergement, la diffusion…

    Or, un podcast, c’est un contenu comme un autre qu’il faut concevoir et promouvoir pour qu’il rencontre ses cibles.

    Bonne nouvelle : tu disposes, peut-être sans t’en douter, d’atouts qui te permettront d’atteindre tes objectifs.

    Imaginons que tu connais beaucoup de monde dans un secteur bien précis, que tu es la déesse/le dieu de la story Instagram, que tu sais tout sur tel ou tel sujet (plus ton sujet est pointu, mieux c’est !), que tu fais beaucoup de veille, que …

    Liste toutes tes compétences/connaissances/ressources et réfléchis aux façons dont tu pourrais les mobiliser pour que ton podcast cartonne.


    Voilà, ce sera tout pour aujourd’hui ! Pense à écrire tes réponses dans un document que tu pourras facilement retrouver. Quand tu auras l’impression de te perdre un peu, que ta motivation fléchira, cette première feuille de route te sera très précieuse !

    Marine

    Marine

    Marine réalise La Cohorte, un podcast dédié aux entrepreneurs indépendants. Dans chaque épisode, elle aborde, à travers des témoignages, les questions qui empêchent les freelances de dormir.