Les slacks communautaires pour freelances : plus jamais seul !

    Les slacks communautaires pour freelances : plus jamais seul !

    Quand on est freelance, on est seul. Vraiment ?

    Alors oui, vraiment et vous l’avez certainement expérimenté… mais de moins en moins.

    Physiquement déjà, les freelances, indépendants en tous genres et autres entrepreneurs se regroupent dans des coworkings, des cafés et lors d’événements variés.

    Virtuellement ensuite, de plus en plus de groupes Facebook, communautés LinkedIn et slacks communautaires créent des connections.

    L’isolement est désormais plus choisi que subi : un freelance qui souhaite s’entourer n’a que l’embarras du choix ! Et ça, c’est vraiment une bonne nouvelle quand on sait que la solitude est leur premier souci.

    Aujourd’hui, on va donc s’intéresser aux slacks communautaires, notamment pour les freelances.

    Mais Slack est un outil collaboratif en entreprise, non ?

    Effectivement, à l’origine, Slack a été créé comme un outil de productivité, de collaboration et d’échanges en temps réel entre collaborateurs en entreprise. La communication devient plus simple : moins de mail, on parle facilement avec les télétravailleurs, on ne perd pas de temps sur la forme ou de quelconques formalités.

    Mais des slacks communautaires sont apparus et les indépendants (mais pas que) ont su détourner l’outil pour en faire autre chose, un outil à leur service.

    Le slack communautaire était né.

    Des plateformes de freelancing comme Crème de la crème ont lancé leurs propres slacks communautaires avec de nombreux channels dédiés aux missions freelance, à l’admin, aux discussions random ou encore aux événements.

    Les coworkings s’y mettent aussi pour renforcer les liens entre coworkers et développer leur communauté avec une touche de virtuel. Rejoindre le slack de son nouvel espace de coworking fait son petit effet, c’est un moyen très efficace de briser la glace !

    Certains d’entre vous connaissent aussi sans doute le slack communautaire de Wemind. La mutuelle pour indépendants qui mise également beaucoup sur ces aspects proximités, groupe et communauté.

    Wemind Slack

    D’autres sont plus spécialisés en fonction du sujet : La base tech est un slack communautaire qui regroupe les profils tech engagés pour la planète, French designer club s’intéresse… au design, Flipa UX se concentre sur l’UX tandis que thecacatoestheory.slack.com est destiné aux UI designers… tu en trouveras pour tous les goûts, même les tiens, c’est certain.

    « Grâce à ce Slack, Les designers passionnés par la UI (User Interface) peuvent développer leurs compétences sur les principaux logiciels de création, demander des conseils à la communauté et se tenir informés de l'actualité du Design d'interface"    
    Romain DAO | Fondateur @The Cacatoès Theory
    The Cacatoès Theory Slack

    D’ailleurs pour les devs, comment passer à côté de FreelanceTalks via Freelancerepublik ? Et de Design System France pour les Product Designers ? On n’oublie pas non plus Remote Challenge par Comet !

    Remote Challenge | Comet 

    "Sur fond de grèves, et donc d’expérimentation un peu forcée du remote pour certaines personnes, nous avons décidé de lancer un challenge au mois de décembre pour aider les entreprises, les employés, et les freelances, à se lancer dans cette nouvelle façon de travailler. L’idée derrière cette communauté est de donner toutes les clés aux individus pour bien réussir la transition vers un mode de travail beaucoup plus flexible."
    Yoann Lopez | CMO Comet

    Pourquoi rejoindre et participer à un slack communautaire ?

    D’abord, c’est toujours un plaisir de se connecter à ses pairs, qu’il s’agisse d’autres freelances, de spécialistes aux compétences similaires ou de professionnels engagés sur les mêmes types de projets.

    Ensuite, c’est un excellent moyen d’apprendre : ensemble ! C’est en discutant, en posant des questions et en observant des conversations que l’on apprend souvent le mieux. Et puis, c’est interactif ! Beaucoup plus que de lire un article, c’est certain. Pas de doute, si tu cherches un conseil, mieux vaut t’adresser directement aux membres d’un slack communautaire que de commencer de longues recherches sur ton moteur de recherche préféré.

    Puis n’oublions pas l’auto-promo… Là où c’est autorisé ! Certains slacks laissent les membres partager leurs derniers articles, leurs événements et autres publications sur sa propre activité.

    Bref, Slack est devenu bien plus qu’un outil collaboratif de productivité en entreprise. Apprendre, se connecter, discuter, mais aussi s’entraider, voilà les raisons d’être des espaces de travail communautaires.

    Bon, maintenant, plus aucune excuse pour rester seul face à l’écran ! Les autres freelances et indépendants sont là, juste derrière leur espace de travail Slack. Qu’attends-tu pour les rejoindre ?

    Brice SCHWARTZ

    Brice SCHWARTZ

    Content Marketer et Copywriter Freelance, je crée du contenu à forte valeur ajoutée pour aider les belles marques à se démarquer sur le web grâce au pouvoir des mots.